Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Origine, définitions et évolution de ces notions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Origine, définitions et évolution de ces notions   Lun 9 Jan - 12:50

TOLERANCE ET RESPECT



1. DEFINITIONS

A – LA TOLERANCE

√ Capacité d'accepter ou supporter des perturbations
extérieures
(physiques ou morales)
Ex : tolérance à la douleur, au bruit ("seuils de tolérance")

√ Péjoratif : acceptation contrainte de quelque chose qu'on
ne peut empêcher,

√ Principe fondé sur l'égale liberté et dignité des convictions
Conséquence : ne pas empêcher autrui de penser différemment de moi.

B – LE RESPECT

√ sentiments qu'impose la valeur d'une personne, d'une idée
( donc ne pas lui porter atteinte)

√ "faux" respect intéressé : lié à une fonction (respect d’un supérieur
hiérarchique)

√ respect inconditionnel pas fondé sur le sentiment mais sur la
raison.
Exigence morale de traiter autrui toujours comme "une fin en soi" et non simplement comme une "moyen".

Respect de la personne en général, de l'humain quel qu'il soit.

√ Suppose l'Egalité (on respecte un humain, on protège un
animal).


2. ORIGINE HISTORIQUE DE LA NOTION DE TOLERANCE

LOCKE (lettre sur la Tolérance, 1689)

Pour lui, tolérer la diversité des opinions (religieuses) répond à un souci d'efficacité.
Un Etat ne pourra jamais forcer ses concitoyens à adhérer à telle ou telle religion.
S'il essayait de le faire, il se heurterait à des oppositions violentes (révoltes, remise en cause de son pouvoir.)
Donc, l'Etat tolère l'existence d'opinions variées par souci de STABILITE politique et sociale à c'est ce qu'on appelle "la LAICITE".

3.EVOLUTION CONTEMPORAINE DE CETTE NOTION

√ sens moral : acceptation mutuelle des différences.
Reconnaissance de l'Altérité. (l'altérité = le fait d'être autre, différent)
Il y a une humanité commune derrière la diversité.
Richesse des opinions qui enrichissent ma propre conception du monde.

√ sens que nous avons de la relativité de notre propre opinion.
Nous ne détenons pas la vérité absolue.
Conséquence : d'où intérêt sincère portée à l'opinion d'autrui.
Ouverture d'esprit.
Refus du dogmatisme "esprit de tolérance".

Affirmation de la liberté de penser
De la dignité (autrui : conscience comme moi)
De l'égalité des personnes

Combat pour la tolérance envers les croyances religieuses, politiques, les moeurs : exemple : la liberté de culte, liberté d'association, d'opposition, de la vie privée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
Origine, définitions et évolution de ces notions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: Sujets de réflexion (rédigés par le professeur) :: Tolérance et respect-
Sauter vers: