Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le silence, révélateur de l'être?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marion

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Le silence, révélateur de l'être?   Lun 16 Jan - 1:21

Pourquoi vit-on alors dans un monde où le bruit des voitures, la musique des radios, le son des téléviseurs sont si présents ? C’est parce qu’il est si facile de pouvoir lire à travers les gens par leur silence que la plupart d’entre-eux se réfugie dans le bruit. Le silence nous confronte à notre propre existence, c’est pourquoi nous l’évitons par tous les moyens. On se réfugie dans le bruit continuel des objets qui nous entourent. On laisse par exemple la télévision ou la radio allumée pendant que l’on travaille, que l’on déjeune ou que l’on cuisine. La crainte de se retrouver seul dans le silence, face à soi-même, effraie. En effet, le bruit nous permet de nous arracher à nous-même, de nous éloigner pour un moment de la réalité. Le bruit apparaît alors comme un exutoire qui nous fait tout oublier. Par conséquent, on se demande alors ce que l’homme cherche à fuir dans le bruit. De quoi l’homme a-t-il peur ? Qu'est-ce que le silence révèle sur la condition de l’homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: le silence est issu de notre culture   Lun 16 Jan - 1:40

le silence culturel est démontrable par rapport à notre histoire, et plus particulièrement à nos religions.le bruit est issu de l'homme.Et aujourd'hui plus qu'avant,il est perçu comme une gène quant il tombe dans l'excès.le silence est alors considéré comme une source de recueillement, de paroles en soi: c'est la prière.la priere contient toujours cet élément de solitude religieuse. toutes les voies ascétiques passent par le silence. la premiere image qui vient à l'esprit,est le plus souvent le bouddhisme.le recueil et le silence sont les lois fondamentales d'un bien etre personnel:c'est la méditation,la parole à soi-meme. Bouddha qualifiera le silence"d'essence universelle".dans ce cas précis, le silence enjendre un dialogue personnel qui aura des effets bénéfiques en nous sans produire de trouble sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le silence, révélateur de l'être?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: Réflexion sur des sujets de devoirs - Terminales L :: Des extraits de devoirs sur le silence ne dit-il rien ?-
Sauter vers: