Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le silence pour les sourds et muets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laëtizia

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Le silence pour les sourds et muets   Lun 16 Jan - 1:22

Nous vivons dans un monde où la verbalisation est la règle et le silence l’exception, ainsi les personnes plongées dans le silence s’intègrent difficilement dans le monde de la parole. En effet, le silence le plus incompréhensible est assurément celui de l’incapacité de pouvoir communiquer. Pour nous qui sommes si familiers avec les bruits et les mots, il est presque impossible d’imaginer notre survie sans mots, sans sons, sans capacité d’audition ; pourtant c’est ce que vivent perpétuellement les sourds-muets en l’absence de verbalisation auditive des mots. Grâce à un témoignage d’une femme qui est sourde et muette, on arrive à comprendre (même si cela reste toujours difficile pour un entendant) ce qu’on peut vivre sans mode de communication oral. Pour un sourd-muet, le silence contrairement à ce que l’on pourrait croire à un sens mais malheureusement il n’en a qu’un et est celui de la non-communication. Il y a une différence entre l’absence de bruit et le silence. En effet, une personne qui n’entend pas est plongée dans le silence au sens où elle ne communique pas, alors qu’elle connaît certains bruits qui lui sont personnels et inexplicables pour un entendant de la même façon qu’elle imagine des sons en couleurs.
Nous comprenons bien à travers ce paragraphe, que cette forme de silence n’est vraie et valable seulement pour les personnes privées d’ouïe mais pour un individu en possession de tous ses sens, le silence pourrait alors devenir un moyen de communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le silence pour les sourds et muets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: Réflexion sur des sujets de devoirs - Terminales L :: Des extraits de devoirs sur le silence ne dit-il rien ?-
Sauter vers: