Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on éviter de tels excès ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Peut-on éviter de tels excès ?   Jeu 2 Fév - 4:04

Aujourd'hui la pression du marché du médicament est très forte. cela représente des enjeux économiques énormes. Les grandes firmes pharmaceutiques se livrent une concurrence acharnée pour sortir de nouveaux médicaments, parfois sans toujours effectuer tous les essais nécessaires sur leur inocuité (=caractère inoffensif).
Un exemple ancien : dans les années 60, le scandale de la "Thalidomide" : Ce médicament prescrit aux femmes enceintes pour éviter les nausées, provoqua de très graves malformations (absence ou athrophie de certains membres, cécité ...) chez de nombreux bébés en Allemagne en France, au Canada notamment.

(+ de détails sur cette histoire et ses conséquences judiciaires sur le site de radio-Canada quui y consacre un dossier très complet et instructif sur ce type de dérive :
http://archives.radio-canada.ca/IDD-0-16-65/sciences_technologies/thalidomide/ )

Plus récemment aux USA, l'affaire du "Vioxx" (un anti-inflammatoire qui entrainait des risques cardiovasculaires importants) a fait scandale. Des parents de patients décédés ayant porté plainte contre la firme Merck qui produisait ce médicament.

(sur ce sujet , voir le n° du magazine "Sciences et Avenir" de novembre 2005)


On risque de sous-estimer des effets secondaires afin de faire davantage de profit. dans ce cas ce n'est pas l'intérêt des patients qui est pris en compte mais L'INTERET ECONOMIQUE.

Plus généralement c'est UNE DERIVE MARCHANDE qui est à craindre :
Par exemple :
- Exploiter les connaissances acquises par la "médecine prédictive" pour opérer une ségrégation entre les assurés.
Si on sait à l'avance que quelqu'un a un plus fort risque d'être diabétique, son assureur peut être tenté d'augmenter ses cotisations-maladie.
En ce cas ce n'est plus le principe de la solidarité entre tous les assurés qui est pris en compte, c'est le PRINCIPE D'EQUITE (chacun paie en fonction du risque qu'il court).

Ceci peut conduire à un reflexion sur la définition de la JUSTICE : cotisations EGALES pour tous ou EQUITABLES pour chacun ?

Voir aussi l'article sur "justice et don d'organes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
Peut-on éviter de tels excès ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: Sujets de réflexion (rédigés par le professeur) :: Techniques et Humanité (la médecine)-
Sauter vers: