Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on être heureux si les autres sont malheureux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VERNON Ludovic



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Peut-on être heureux si les autres sont malheureux ?   Lun 10 Déc - 0:46

Sujet : « Peut-on être heureux si les autres sont malheureux ?

I°) Analyse du sujet :

Heureux :
- c’est le climax de la vie : bonheur pur
- quand il n’y a pas de problèmes
- forme de liberté : dépend pas des autres

Peut-on : capacité, possibilité ?

Malheureux :
- dépressif
- quelqu’un qui ne voit pas sa vie dans le futur
- il n’a pas le goût de vivre
- pour lui tout ce qui l’entoure est sans importance donc froid

Les autres :
- personnes qui entourent
- autrui :
o personnes proches
o personnes sans rapports personnels
- les autres influent-ils sur notre bonheur ?
oui mais influence des autres sur la faculté à connaître le monde

Différentes causes du mal-être d’une personne :
- tout dépend des liens avec les personnes

Opinion, caractère, personnalité : dépend du bonheur / malheur

3 cas différents :
- l’égoïste :
o ne prête pas attention aux autres (proche ou inconnue)
o heureux malgré beaucoup de personnes malheureuses
o est-elle vraiment heureuse ?
o heureux : bien-être dépend pas des autres = base de l’égoïsme
o fait semblant d’ignorer les problèmes des autres
- une personne qui n’a pas de caractère particulier :
o heureux quand proche heureux
o état d’esprit proche influence son bien-être
o inconnu : reconnu lors des grandes occasions : ex : Téléthon
- une personne altruiste :
o se soucie beaucoup des autres personnes différentes de ces proches
o plus souvent malheureux quand les autres malheureux
o sera très peu heureux en pensant aux défavorisés
o peut-il rendre heureux les autres sans connaître le bonheur ?
o faire partager sa notion du bonheur sans bien la connaître
II°) Paragraphe résumant les problèmes :

Tout d’abord, être heureux c’est « le climax de la vie » c'est-à-dire le point culminant du bonheur de notre esprit. Etre heureux, c’est une forme de liberté morale donc on a forcément besoin des autres pour être heureux. Le contraire d’être heureux, c’est être malheureux, comme par exemple, une personne dépressive. Un malheureux n’anticipe pas son futur bonheur possible. Une personne malheureuse ne voit que le côté négatif des choses. Le bonheur est-il conditionné par les autres ? Qu’est ce que les autres ? Ce sont des personnes qui nous entourent qui soient proches ou totalement inconnues, ils peuvent avoir une influence sur notre personnalité, par exemple les professeurs. Donc peuvent-ils influencer notre bonheur si ils influent notre caractère ?
On peut observer trois différents cas de personnalité qu agissent différemment en fonction du bien-être des autres. Tout d’abord, la personne égoïste ne prête jamais attention aux autres qu’ils soient proches ou inconnues. Son bien-être ne dépend pas des autres ce qui est la base de l’égoïsme. Les personnes égoïstes font semblant d’ignorer les problèmes des autres tout étant conscientes de ce qui se passe. Ces personnes sont-elles vraiment heureuses ? Par exemple, une personne qui voit un mendiant dans la rue l’ignore pour ainsi pouvoir soulager sa conscience. Le contraire de l’égoïsme, c’est l’altruisme. En effet, les personnes altruistes se soucient autant des personnes inconnues que de leurs proches. Ces personnes compatissent avec les défavorisés. De ce fait, elles ne pourront jamais être épanouies car il y a aura toujours quelqu’un à qui penser. Donc les personnes altruistes peuvent-elles vraiment être heureuses ? Puis, vient ensuite les personnes qui ne sont pas dans les deux catégories expliquées ci-dessus. Ceux-ci ont un bien-être qui dépend surtout du bonheur de ses proches et non des inconnues. Mais, ils possèdent une compassion pour les défavorisés lors des grandes occasions. Comme par exemple, beaucoup de gens font des dons lors du Téléthon. Mais en dehors de cette action, ils ne font rien pour aider ces personnes malheureuses.
Les différents caractères des personnes peuvent jouer sur le bonheur des uns et le malheur des autres. De plus, le bonheur est extrêmement lié aux liens entre les personnes. En effet, les proches d’une personne étant malheureux, celle-là sera aussi malheureuse.

Bastien, Ludovic (et Matthieu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut-on être heureux si les autres sont malheureux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: Analyse de sujets de dissertation sur le Bonheur (TS1 08-09) :: A lire : analyse de sujets, problèmes posés-
Sauter vers: