Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Faut-il s'abstenir de penser pr être heureux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandie



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Faut-il s'abstenir de penser pr être heureux ?   Ven 14 Déc - 3:28

"Faut-il s'abstenir de penser pour être heureux?" par Catheline et Pauline


S'abstenir de penser implique de ne pas être conscient. Dans ce cas, on ne prend pas non plus conscience d'être heureux (imbécile heureux). Ce comportement s'apparente alors à de l'indifférence et pose donc un problème moral on ne tient pas compte des autres. Mais comment peut-on être heureux si on ne s'en rend pas compte ? Car, pour le bonheur, ne faut-il pas d'abord l'apprécier ? On peut alors s'interroger sur la notion même du bonheur : comment se définit-il ? Il peut par exemple se manifester lorsqu'on pense aux autres, ce qui tend à confirmer qu'il faut penser pour être heureux. Dans ce cas, on peut chercher à rendre le plus grand nombre d'entre nous heureux : c'est le principe de l'utilitarisme. C'est à dire que le bonheur ne doit pas être celui de l'individu mais celui de la collectivité. Être heureux peut aussi s'obtenir en accomplissant ses désirs. Or selon Spinoza, accomplir ses désirs passe d'abord par la raison et donc par la pensée, on manifeste sa volonté. Il parait là aussi difficile d'atteindre le bonheur sans penser. L'homme peut-il alors s'abstenir de penser pour être heureux ? Cela semble impossible étant donné que selon Descartes, il se définit par la pensée. Ainsi, en admettant qu'il pense, l'homme prend conscience de ce qui l'entoure y compris de l'actualité et des évènements pas forcément réjouissants. Comment être heureux sans prendre en considération l'extérieur ? En faire abstraction relèverait alors de l'égoïsme et pourrait là encore un problème moral.


Spinoza: les hommes ne peuvent vivres libres et heureux que s'ils " vivent sous la conduite de la raison. " livre littéraire p371 principe de l'utilitarisme
" les lois et les arrangements sociaux devraient mettre autant que possible le bonheur ou (comme on pourrait l'appeler dans la vie courante) l'intérêt de chaque individu en harmonie avec l'intérêt de la société " John Stuart Mill
" Nous sentons la douleur mais non l'absence de douleur " Schopenhauer p 462
" Pour en comprendre la valeur il faut que nous l'ayons perdu" Schopenhauer p 462
" Les hommes aspirent au bonheur " Freud p 463
Pour Marc Aurèle le bonheur c'est de faire une retraite en soi même, c'est à dire se couper du monde. p 144 livre de L
Kant " bonheur inaccessible" , " le bonheur est une espérance " p 308 livre de L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Faut-il s'abstenir de penser pr être heureux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: Analyse de sujets de dissertation sur le Bonheur (TS1 08-09) :: A lire : analyse de sujets, problèmes posés-
Sauter vers: