Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un bonheur sans illusion est-il concevable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Un bonheur sans illusion est-il concevable?   Ven 14 Déc - 3:42

Travail réalisé par Marie et Jérôme

Sujet: Un bonheur sans illusion est-il concevable? Sam 8 Déc 2007 - 20:30

--------------------------------------------------------------------------------

Un Bonheur sans illusion est-il concevable ? Mais le bonheur est-il concevable lui-même ? Le bonheur est un sentiment aléatoire, une conception personnelle.
Au domaine de l’illusion est très lié le domaine du temps et en grande partie l’avenir, un avenir que l’on ne connaît pas. Se projeter dans l’avenir est nécessaire pour aller de l’avant, pour avoir un but. Le fait d’essayer de réaliser un rêve permet le bonheur. L’illusion d’un bonheur à venir nous rend heureux. On en oublie tout ce que la vie peut avoir de négatif dans le quotidien, dans le temps présent. Le bonheur est basé sur des fantasmes, sur le désir, l’insatisfaction qui nous permet de tendre vers un but. Parfois, le bonheur n’est atteignable qu’en faisant abstraction de nos problèmes en créant un mur d’illusions. Des illusions qui peuvent ne pas être conscientes, mais tant qu’elles durent le bonheur est là.
Et justement, la réalité souvent finit par nous rattraper et alors nos illusions s’écroulent. Faudrait-il alors ne pas se projeter vivre totalement sans illusion, rester réaliste toute sa vie ? Mais il ne faut pas non plus tomber dans le cynisme ou dans le fatalisme qui donne une illusion noire de la vie sans laisser de place au bonheur. Il est vrai que beaucoup d’illusions sont à la base de déceptions notamment en ce qui concerne les illusions matérielles. En effet le bonheur est différent de la satisfaction. Le Sentiment de bonheur du à des choses simples et imprévisibles. Le réalisme apporte une certaine sérénité car il permet d’accepter un avenir incertain qui peut effrayer. Par ailleurs, si cet avenir a été idéalisé, dirigé vers la réalisation d’un rêve, une fois le but atteint, la satisfaction est là mais pas forcément le bonheur, car l’absence de but apporte l’ennui. Le fait de s’ennuyer laisse la personne avec un esprit libre, inoccupé. Elle peut alors se mettre à penser à des choses négatives.
Comme on peut le voir, il est difficile de définir se qui pourrait apporter du bonheur. Pour certaines personnes le bonheur serait un bonheur qui ne durerait qu’un instant, un instant qui arriverait n’importe quand, sans prévenir, que l’on vive quelque chose de facile ou de difficile. Ce bonheur serait du tout simplement à un moment pendant lequel notre esprit lâche prise, il oublie entièrement la réalité. Il est alors impossible de commander le bonheur, on ne peut pas réfléchir à ce qui nous rendrait heureux, puisqu’il se fait d’une façon imprévisible et que, l’on ne sait pas se qui nous rendrait heureux. On contraire le fait de penser le bonheur peut gâcher des moments pendant lesquels on est heureux, mais où l’on ne s’en aperçoit pas. Il faut donc prendre les choses comme elles viennent sans trop penser au bonheur.
Il est préférable donc de prendre la vie telle qu’elle est, sans trop réfléchir, en étant réaliste tout en gardant un but à atteindre pour être heureux.

De Marie Caillaud et Jérôme Vespier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Références utilisées pour le travail sur l'illusion:   Mar 18 Déc - 10:26

Références::

Pascal: "Le présent nous échappe", livre philo T ES et S p.460, texte 1.

Magazine philo n°14:

-Les Stoïciens.
-Les Epicuriens.

De Marie et Jérôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un bonheur sans illusion est-il concevable?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: Analyse de sujets de dissertation sur le Bonheur (TS1 08-09) :: A lire : analyse de sujets, problèmes posés-
Sauter vers: