Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Texte de Spinoza sur le désir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Texte de Spinoza sur le désir   Ven 22 Fév - 8:28

Texte de Spinoza Plan possible

I- L’antithèse dénoncée par Spinoza

1 – Les morales du renoncement (morale chrétienne, morale stoïcienne)
Arguments : supériorité des besoins (vitaux), dangers des désirs ramenés au corps (Platon, le « tonneau des danaides ») par opposition à la raison. Distinction besoins-désirs : différence de nature.
En opposition avec Spinoza, besoins et désirs de même nature.

2 – Critique de ces morales du ressentiment, « ascétiques » (Nietzsche)
« superstition », « envieux », « âme impuissante » : voir Nietzsche : Critique d’une morale qui serait le signe d’une incapacité à vivre, à oser agir et qui punit, culpabilise ceux qui vivent.

II – Thèse de Spinoza

1-Continuité désir-besoin (idem Epicure). Désir : essence de l’homme, participation à l’essence divine, « pérseverer dans son être ». Pas de dénigrement du corps (l. 16). Continuité corps-esprit .

2-Pas d’équilibre psychologique sans bien-être physique. La sagesse n’est pas le refus du corps. Réalisation des désirs, réalisation de notre nature : plaisir des sens (parfum, gastronomie), contact, harmonie avec la nature (jardin), soin du corps (sport, apparence-parure), arts.

III- Limites au désir

1-Nécessité de la modération (l.10). Ne pas se lasser, ne pas tomber dans le dégout. Cf F. Dolto : ne pas céder à tous nos désirs, l’habitude transforme le désir en besoin. Le plaisir vient de la qualité et non de la quantité. Cf Epicure : les désirs naturels et nécessaires. Rôle de la raison.

2-Respect de l’autre. (l 15). Autrui = fin et non simplement moyen (Kant). Risque de transformer l’autre en simple moyen.

3-Légitimité du désir et du plaisir : but : « pérseverer dans son être » (« réparer ses forces », « ordonnance de la vie ») : L’homme est un tout. Refuser le désir ce serait aller contre la nature de l’homme. La liberté humaine se manifeste dans l’accord avec les lois de la nature. L’homme ne doit pas aller contre sa nature mais la réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
Texte de Spinoza sur le désir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: Correction bac blanc février 08 TL et TS :: Correction bac blanc Terminale L-
Sauter vers: