Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les textes de Romuald, Maïté et Anaïs Du

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: les textes de Romuald, Maïté et Anaïs Du   Lun 14 Avr - 15:02

l'art est un moyen de s'exprimer, l'artiste adopte donc un langage impersonnel car son oeuvre serait incompréhensible par le spectateur. C'est à travers ce langage qu'il va faire passer un message; celui ci va dénoncer, montrer ou enrichir la vision du réel des Hommes. Le discours de l'artiste va permettre de comprendre le message principal de l'oeuvre. On peut se demander si ce discours est plus important que l'oeuvre...? Le spectateur peut "rentrer" dans l'oeuvre de l'artiste en y étant invité ou pas. L'artiste souhaite faire oublier, évader l'observateurs d'un monde qui lui parait ennuyeux, l'artiste veut faire découvrir son monde.
On peut donc dire que l'art est une confrontation de deux mondes; celui du conformisme (tout objet a une fonction précise...) et celui de la neutralité (ou tout objet n'est pas déterminé par une fonction). Mais ses deux mondes ne sont ils pas complémentaires? Ne s'enrichissent pas mutuellement? (ROMUALD)


Vivre. Vivre n'est pas seulement un ensemble de moments et d'expériences vécus. Vivre est surtout un ensemble de sensations. Une multitude de sentiments qui nous apprennent à réagir. Ces sentiments qu'on enfouit en nous, dont on se souvient, ou bien qui nous rappellent nos souvenirs. Vivre ce n'est pas accomplir une quantité d'exploits, l'important est de ressentir durant ces moments. Ce doit être comme le saut à l'élastique. L'important n’est pas de se balancer au bout d'une corde, mais de sentir l'adrénaline monter. L'artiste ne représente pas toujours des moments précis de nos vies. Il ne cherche pas à nous toucher par ces événements vécus. L'artiste fait appel à ces émotions cachées ou non, que l'on a déjà ressenties ou qu'il suscite lui-même. Par des mots, des sons, des formes, des couleurs, il universalise des sentiments pourtant si individuels. Il nous rapprocher de la réalité des sens et des émotions. (MAITE)



Tout est beau pour l’artiste car son regard pénètre en toute chose et découvre ainsi leur vérité intérieure qui n’apparaît point dans le regard d’un autre homme. Mais il ne doit redouter les critiques car pour l’homme, l’art peut évoquer répugnance, découvertes ou pitié, des sentiments qui lui sont gênants et qu’il ne veut affronter. Mais il ne doit se décourager car la vérité trouve toujours victoire et il n’y a plus belle mission qu’éclairer des âmes éblouies par la réalité. Le véritable artiste est le seul capable de transmettre une leçon de sincérité en bousculant certains préjugés, c’est pourquoi il doit persévérer. (ANAIS DU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
les textes de Romuald, Maïté et Anaïs Du
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: Réflexions des élèves (par groupes ou personnelles) Archives :: Collection "Printemps-été" 2008 "LES BEAUX TEXTES" :: (Beaux) textes sur l'art-
Sauter vers: