Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Contributions des élèves pour l'analyse du sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mikael



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: introduction?   Dim 12 Oct - 9:47

Pour moi le sujet :"peut-on être hors de soi" peut tres bien se remplacer par une toute autre approche qui est la suivante:Suis je ce que j'ai conscience d'être?De là nous pouvons en deduire que le sujet ce décompose en 2 parties:
>ce que je suis :_Un être humain = un sujet pensant ,un être libre.
_Ou un individu particulier avec une conscience unique et une identité
>ce que j'ai conscience d'être:_Ce que je sais de moi
_Ce que je sais de moi par les autres
_L'image que je veux donner de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie courseau



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Dim 12 Oct - 10:35

Peut on être hors de soi?

- Est ce que l'on a la capacité
Est ce qu'il peut y avoir une séparation entre le sujet et le corps ?
ou bien est on une seule personne? un seul moi?
ex: tomber dans les pommes ou être dans le coma. On est encore soi mais on n'en a plus conscience.

Ou alors il y a une séparation.
ex: L'hypnose accès à l'inconscience. Dissociation entre le conscient et l'inconscient. Le corps est séparé de l'esprit et des pensées.

Mais est ce que l'on peut prendre cela comme une excuse.
(voir travail en cours)
ex: Un criminel a tué 30 personnes c'est pas de sa faute il n'avait pas conscience de ce qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elise Perrier



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: un petit résumé qui peut aider...   Dim 12 Oct - 11:12

il y a tellement de choses déjà dites que je n'ai plus du tout d'inspiration aussi je vous propose un petit résumé des grandes lignes ou grandes idées que tout le monde a développé précédemment : (très bonne initiative !! cogito)

- Définition de « être hors de soi » : se dit d’une personne violemment agitée par quelque passion.
- "soi" ne désigne pas nécessairement la personne physique, il pourrait se référer aux valeurs morales
- "être hors de soi": dépasser ces limites sous l'effet d'une forte colère ou de quelque passion, au risque d'agir de façon presque incontrôlée.
- Dimension morale du sujet : au delà du raisonnable, au delà des normes
- Hors de soi : lorsque l’inconscient prend le dessus sur le conscient
- Possession du soi = conscient /dépossession du soin = inconscient
- Etre hors de soi: coté négatif : lapsus, oublis involontaires, actes de violenceobsessions="maniaque",se laisser influencer,
coté positif : euphorie, gaieté, exaltation, excitation,
- plusieurs exemples a développer : Somnambulisme, coma, double personnalité, tomber dans les pommes, l'hypnose,...

(j'ai surement oublier quelques points, mais cela peut toujours aider pour la construction du plan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud C



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Dim 12 Oct - 12:54

Après avoir lu avec attention chacune des réponses, je souhaite apporter moi-aussi ma contribution à ce sujet.
Dans de nombreuses réponses le fait d'être "hors de soi" est traité comme étant un état en dehors du corps ( par exemple avec le cas de la réincarnation ) ou comme étant un état en dehors de notre esprit ( par exemple le fait que notre inconscient peut dépasser les limites fixées par notre conscient ); mais pour ma part je pense que le "soi" est défini comme étant l'individu considéré dans sa globalité avec son conscient, son inconscient, son corps...
Ainsi lorsque quelqu'un est "hors de lui" c'est l'ensemble de son être, avec son corps, son inconscient, son conscient qui sont "hors de lui".
Pour soutenir cette idée je vous propose l'exemple suivant:

Dans la vie de tous les jours chaque individu possède une "carapace personnelle", ainsi quelqu'un qui a un tempérament euphorique va être réservée en société ou face à quelqu'un qu'elle ne connait pas et tout son "être" est "hors d'elle" : au niveau de son conscient qui modère son tempérament , de son corps qui la fait agir d'une manière qui n'est pas la sienne et tout cela se fait de manière inconsciente, c'est notre inconscient qui est "hors de lui" et qui rend les autres parties d'un individu "hors d'elles".

J'espère que mon exemple est assez clair et que mon idée permettra de faire avancer la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud C



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Dim 12 Oct - 13:35

En relisant les différentes réponses au sujet j'ai remarqué la question de Carole qui est : "peut-on volontairement être "hors de nous-même" ?"
Personnellement je pense que oui, une personne peut tout à fait être hors d'elle de manière intentionnelle.
Prenons le cas d'un acteur par exemple, tout son "être" est hors de lui. Il peut jouer un personnage et se rendre compte au niveau de son conscient que ce personnage a par exemple un point de vu fondamentalement opposé au sien en terme de politique ou de n'importe quel autre sujet. Cet acteur joue le personnage de manière physique et pour son rôle il n'agit pas comme il le ferait dans la vie courante. Enfin l'inconscient de l'acteur est également "hors de lui" il adopte le rôle pour que l'acteur paraisse naturel, pour que ce dernier rentre dans la peau de son personnage.L'inconscient permet au conscient et au corps d'être "hors d'eux".
Cependant un individu peut également être hors de lui de manière involontaire. Je pense que les deux cas sont possibles.

Mais alors quelle est alors la limite entre le fait d'être "hors de soi" de manière volontaire ou involontaire?

bien vu .. à exploiter (cogito)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Lun 13 Oct - 0:22

Si on peut être hors de soit volontairement alors cela pose quelques petits problèmes, en lisant les divers contributions sur ce sujet, j'en conclu que beaucoup de personnes associt l'abssence de conscience au fait d'être hors de soit. Cela voudrait dire que l'on pourait volontairement laisser place à son inconscient! Or peut on réelement contrôler sa coscience ?
Et si l'inconscience est liée aux actions involontaires, cela serait en contradiction avec l'intervention de l'individu sur sa conscience. Et les mauvaise actions liées à l'inconscient serait pûrement volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurélienG



Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Lun 13 Oct - 2:04

Je voudrais répondre à Arnaud qui dit que certaines personnes modèrent leur comportement en fonction des personnes qu'elles côtoient et sont donc hors d'elles. Je ne suis pas du même avis.

Pour reprendre ton exemple, quelqu'un peut être euphorique avec les personnes qu'il connait mais très réservé avec d'autres personnes, mais à aucun moment il n'est hors de lui. En effet s'il agit de cette manière, c'est parce que c'est son tempérament qui le pousse à le faire, et son tempérament fait partie intégrante de lui. Il a beau agir de manière complètement différente selon les situations, il est toujours maitre de ses actes.

De même, je ne pense pas qu'un acteur soit hors de lui lorsqu'il joue un rôle, aussi éloigné de sa personnalité soit-il. L'acteur met volontairement de côté ses limites morales, ce qui lui permet de dire des choses ou d'agir de manière insensée, mais les choses qu'il dit ne sont pas ses réelles pensées, ce sont les pensées du personnage qu'il imagine. On pourrait éventuellement dire qu'il y a alors deux personnages dans le corps ou dans la tête de l'acteur : un personnage réel (l'acteur) et un personnage imaginaire. Mais l'acteur contrôle pleinement ses actes et est toujours en lui, il partage simplement ses pensées avec le personnage qu'il a créé. De plus ce personnage imaginaire est dépendant de l'acteur, il ne peut rien faire tout seul car il n'est pas réel, c'est l'acteur qui lui commande ce qu'il doit dire ou ce qu'il doit faire.

Enfin, concernant les actes commandées par l'inconscient, peut-on vraiment dire que ces actes ont été réalisées par un autre que nous, puisque l'inconscient fait partie de nous ? Certes notre partie consciente n'est alors plus maitre de ses actes mais c'est toujours nous qui agissons de cette manière, en aucun cas c'est une personne étrangère qui prend le contrôle de notre corps (à supposer que l'inconscient fasse réellement partie du "moi" bien sûr).

En conclusion vous l'aurez compris, je ne pense pas qu'on puisse être "hors de nous". C'est peut-être un raisonnement un peu trop cartésien, mais que voulez-vous, c'est ma vision des choses.

Intervention intéressante : vous voyez déjà apparaitre ds l'opposition entre ce que disent Arnaud et aurélien, 2 idées de "paragraphes" possibles .. puisqu'ils se répondent, de font des objections ... ce qu'écrit Aurélien sur l'acteur est quasiment utilisable tel quel ... (cogito)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vlmproduction.free.fr/
Arnaud C



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Mar 21 Oct - 9:54

Suite à la remarque d'Aurélien, il m'a semblé necessaire de changer ma vision des choses vis à vis de l'acteur. Il est vrai que l'on pourrait croire qu'un acteur est hors de lui en jouant un personnage cependant, cet acteur semble être hors de lui mais il ne l'est en aucun cas, le rôle d'un bon acteur est justement de faire croire qu'il est hors de lui au publique, qu'il est "dans la peau de son personnage".
Je m'explique : l'acteur ne peut être hors de lui car son jeu est calculé par le metteur en scène ( par exemple il doit faire tel ou tel geste pour renforcer le côté dramatique d'une scène ou encore se placer dans la lumière à certains moments...) ainsi il n'est pas hors de lui car cet acteur est en accord avec ce qu'il fait. De plus un acteur possède certaines limites qu'ils ne pourra malgré tout jamais franchir même si le rôle le necessite( ainsi même si le personnage qu'il incarne commet un meurtre l'acteur lui ne pourra en aucun cas faire de même car il contrôle le personnage qu'il incarne et ne franchira pas ces limites; ainsi il n'est pas hors de lui.) (PS: je sais que l'exemple est un peu extrème).Ainsi l'acteur n'est pas hors de lui mais il fait semblant, ce n'est qu'une impression et non pas le fait d'être volontairement hors de lui.

Je souhaite aussi répondre à Aurélien en rapport avec la personne euphorique car je ne suis pas d'accord avec lui quand il dit que cette personne est réservée en société car c'est son tempérament qui le pousse à le faire. Je pense que ce sont les normes de notre société qui obligent cette personne à renier sa nature profonde et à être quelqu'un qu'elle n'est pas. Ainsi cette personne est hors d'elle car la société l'oblige à l'être pour convenir au stéréotypes de notre vie de tous les jours(ex: le serveur décrit par sartre).De cette manière notre personne euphorique se renie car elle sait qu'en société elle doit se contenir et être réservée pour faire bonne impression autour d'elle. Tout comme son interlocuteur qui serait surpris que cette personne ne soit pas réservé dès leur première rencontre.
J'espère que mon exemple est assez convaincant.

PS: Aurélien j'attend ta réponse...(rire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurélienG



Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Dim 26 Oct - 16:34

Pour te répondre Arnaud, et parce que comme tu le dis si bien je suis partisan du moindre effort, je vais recopier ici un morceau de ma dissertation qui correspond à peu près à ce que je veux répondre :

S’il est impossible d’être hors de soi, on peut néanmoins faire semblant de l’être. En société par exemple, nous sommes constamment manipulés par notre environnement qui nous pousse à agir en contradiction avec nos idées personnelles. La société nous incite à rentrer dans des normes prédéfinies, et nous nous laissons bien souvent entraîner par des stéréotypes flagrants, prétextant que nous n’avons pas d’autre choix. Or tout au contraire, nous avons toujours le choix d’agir de la façon dont nous le voulons, et c’est ce qui fait la grandeur de l’Homme. Mais nous préférons bien souvent agir comme des moutons car il est beaucoup plus facile de se laisser guider par autrui plutôt que de faire face à des choix difficiles que l’on pourrait regretter par la suite. C’est ce que Sartre appelle la « mauvaise foi » : les Hommes font semblant de ne pas être libres et sont en perpétuelle recherche d’excuses extérieures, de déterminismes dont le fait d’être hors de soi fait partie. Les Hommes se mentent à eux-mêmes pour ne pas avoir à assumer leur totale liberté.


(edit 27/10 :
Ah zut la discussion ne continue pas après le devoir ? Je ne pouvais quand même pas laisser Arnaud en perpétuelle attente d'une réponse de ma part ! )


Dernière édition par aurélienG le Lun 27 Oct - 6:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vlmproduction.free.fr/
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: stop aurélien !!   Dim 26 Oct - 17:00

Aurélien !!
la prépa du devoir est terminée, tu viens de rendre ton devoir !!
ne serait-il pas "sage" de prendre des vacances ?
ceci dit, remarques judicieuses ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contributions des élèves pour l'analyse du sujet   Aujourd'hui à 19:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Contributions des élèves pour l'analyse du sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: DEVOIRS 2008-2009 :: dissertations TS1 08-09 :: 1ère dissertation : Peut-on être "hors de soi" ?-
Sauter vers: