Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Contributions sur l'analyse du sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Contributions sur l'analyse du sujet   Ven 26 Sep - 8:51

Dans ce dossier, mettez vos analyses de l'énoncé, arguments, exemples, références, critiques, etc ....
discutez du sens du problème, des pistes de réflexion possibles

cliquez sur "REPONDRE" (et non pas sur "nouveau")

merci et bonne réflexion !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
Marie-Cécile Pin



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: definition du désir   Dim 5 Oct - 10:55

Le désir: tendance du sujet à aimer un objet réel ou abstrait dans le but d'en tirer du plaisir.

Mais le désir est différent de la volonté: vouloir est basé sur une réflexion rationnelle alors que le désir provient de l'imagination du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE NEVANIC



Nombre de messages : 3
Age : 25
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Peut-on vouloir ce qu'on ne désire pas ?   Lun 6 Oct - 13:39

Exact^^. De plus le désir n'est pas réflechi contrairement a la volonter qui elle va se manifester apres avoir murement réflechi. Ensuite, le désir peut-être dangereux lorsqu'il est exessif(le vol).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas bergeret



Nombre de messages : 9
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: le désir   Mar 7 Oct - 6:27

le désir est une notion irrationnelle qu'il ne faut pas confondre avec un besoin nécessaire, dès lors, le désir doit être inventé, réfléchi et analysé afin de révéler son utilité : Le Désir nécessite-t-il une "Education" notamment des parents envers leurs enfants ???

Autre point découlant du premier: Distinguer les besoins naturels nécéssaires vitaux des besoins non necessaires constituants des désirs profonds s'avérant primordiaux pour l'individu ... (aprés analyse d'Epicure ... )


Dernière édition par thomas bergeret le Jeu 9 Oct - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas bergeret



Nombre de messages : 9
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Contributions sur l'analyse du sujet   Mar 7 Oct - 6:56

Si ça peut aider ! grâce au petit manuel extraordinaire de "la philo de A à Z"

Pour la philosophie classique, le désir: " C'est la recherche d'un objet que l'on imagine ou que l'onsait être source de satisfaction , il est donc accompagné de souffrance d'un sentiment de manque ou de privation ..."

Pour la philosophie contemporaine en revanche , cette notion redonne toute ça place et porte un valeur positive à celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Dies



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Contributions sur l'analyse du sujet   Mar 7 Oct - 12:29

en fouillant sur le net a mes heures perdu j'ai trouver tout simplement ca ..

peut : Est-il possible, est-il légitime.

vouloir : La volonté se définit comme la faculté de choix : pouvoir de se déterminer librement à agir ou à s'abstenir d'agir, en vertu de motifs. La volonté implique une délibération consciente : par ce trait, l'acte volontaire s'oppose à l'acte qui procède de l'instinct, de l'impulsion, d'un réflexe ou d'une habitude. Vouloir, c'est donc poursuivre une fin déterminée et conscient. On peut déjà noter que la volonté inclue également une faculté de représentation...
.
désir : Ensemble des phénomènes organiques et psychologiques qui me poussent à posséder un objet en vue d'en tirer plaisir. Cet objet peut être matériel ou non.

donc en gros la volontée est basée sur la reflexion, et une "délibération consciente", qui vienne de choix pris par les individus ( donc nous ) .. alors que le desir viendrai plus de pulsion inconsciente... dans le seul but d'ammené du plaisir ...


c'était histoire de faire avancé le schmilblick...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Cécile Pin



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Problème?   Mer 8 Oct - 10:23

Je pense qu'il y a alors un problème à résoudre. En effet si on recherche le plaisir donc le désir, on a donc une certaine volonté, une "pulsion consciente" qui nous pousse à réaliser ce désir.
Par exemple, si vous salivez devant un magnifique éclair au chocolat dans une vitrine de boulangerie, vous avez envie de le manger donc un certain désir; vous avez donc le choix entre rentrer dans la boulangerie et l'acheter ou passer votre chemin. Vous avez donc une certaine volonté car vous allez réfléchir entre les 2 dernières possibilités donc une décision rationnelle (ais-je assez d'argent? Est-ce bon pour ma ligne?), ce qui peut être un frein au désir

Problème:Ou existe la séparation entre Désr et volonté?

Qu'en pensez-vous?

c'est une bonne question pour ce sujet là en effet ...à creuser (cogito)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher



Nombre de messages : 8
Age : 25
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Contributions sur l'analyse du sujet   Jeu 9 Oct - 10:52

"Le désir est un attrait que l'on subit" --> Goblot,

il serait donc logique de ne pas vouloir ce que l'on désire pas..

Or, on peut définir la volonté comme un ensemble de tendances gouvernées :

_par un principe rationnel
_une faculté de la raison d'exercer un libre choix

Le désir est donc quelque chose de "non réfléchi" qui dépend un peu de notre état actuelle et de l'environnement, (par exemple si il fait chaud vous allez d'avantage désirer une bouteille d'eau que lorsque qu'il pleut et fait froid). De plus, on ne désire pas forcement les même chose dans la vie en fonction des moeurs que nous avons reçues dans notre vie.

Tandis que la volonté est quelque chose de rationnel donc "réfléchi".

J'ai trouvé une réponse qui pourra certainement aider à répondre à la question, Ou existe la séparation entre Désir et Volonté ?

Lorsque le désir s'installe en nous de manière durable on parle de passion ; mais lorsque cette tendance impulsive est tempérée, maîtrisée, gouvernée, voire inhibée, alors il y a place pour ce que l'on nomme volonté.

Cela renvoi donc à la séparation entre passion et volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie D.



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Contributions sur l'analyse du sujet   Jeu 9 Oct - 15:16

.Selon Descartes, la volonté peut contrôler le désir. Donc si l'on désire quelque chose, on peut soit continuer de le désirer (volontairement car on VEUT le désirer), soit on peut arrêter en faisant intervenir également la volonté pour contraindre ce désir.
.Mais si l'on en croit la théorie des stoïciens, le destin contrôle, régit toute notre vie donc finalement est-ce que la volonté existe? Sommes-nous réellement maître de notre vie, de nos actions, de nos choix, sommes-nous vraiment libres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie D.



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re:Contributions à l'analyse du sujet   Jeu 9 Oct - 15:33

Voilà quelque chose que j'ai trouvé sur internet et que je trouve très intéressant!

Qu’est ce que veut dire "vouloir » ? Pour essayer de faire comprendre ce que c’est que vouloir, nous disons à l’enfant « c’est désirer très fort » ! Cela voudrait dire que la volonté et le désir sont de même nature et qu’il y a entre eux qu’une différence de degré. Nous disons la même chose au sujet de la différence entre le désir et la passion. Certes, désir et volonté sont deux modes de conscience, mais n’y a-t-il pas pourtant entre eux des différences ?

On peut désirer sans aller jusqu’à vraiment vouloir. Mais pourrait-on vouloir sans désirer en même temps ? Une volonté qui ne porterait pas en elle un désir serait une chose très étrange. Qu’y a-t-il de plus dans la volonté qui ne se rencontre pas dans le désir ? Que veut dire l'expression : "avoir la volonté" ?

très bien l'idée de la simple "différence de degré" entre volonté et désir ou alors comme disait Descartes à propos de la ppensée, c'est peut-être une différence de "nature" comme l'indiquent les distinctions traditionnelles rapportées par thomas d ou christopher ... vous êtes sur la bonne voie (cogito)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contributions sur l'analyse du sujet   Aujourd'hui à 19:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Contributions sur l'analyse du sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: DEVOIRS 2008-2009 :: Dissertations TES1 08-09 :: problématisation : Peut-on vouloir ce qu'on ne désire pas ?-
Sauter vers: