Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conseils et exemple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Conseils et exemple   Lun 10 Oct - 6:55

Il s’agit de répondre aux questions posées sur le texte, sans faire d’introduction générale ni de conclusion au devoir. Vous numérotez les questions et vous y répondez.

Question 1 :expliquer la thèse du texte et son argumentation
-expliquer l’ idée(ou thèse) du texte Pour cela vous devez repérer l'essentiel du texte, son fil conducteur. Et le reformuler par vous-mêmes. Définir la notion importante (ex : la culture, l'art, la technique)
        -expliquer ensuite comment le texte est construit càd comment l'auteur s'y prend pour argumenter sa thèse
repérer les connecteurs logiques, nommez le type d'argument (est-ce une opposition ?,  une conséquence ? ….)  enfin (et surtout !) expliquer le contenu de l’ argument. Faire appel aux concepts, définitions vus en cours afin de dépasser la simple paraphrase.
dans un texte de 15 lignes, l peut y avoir 2 ou 3 étapes dans l'argumentation
s'il y a un exemple, reformulez-le et analysez-le

Faites appel aux bonnes méthodes acquises en cours de français !


Question 2 : - expliquer les phrases   dans leur contexte. (5-10 lignes), là aussi sans répéter le texte mais en reformulant. Au besoin prenez un exemple pour montrer que vous avez compris.

Question 3 : Cette question se présente sous la forme d’une question générale qui reprend plus ou moins la thèse du texte *. On vous demande d’y réfléchir de manière personnelle.

(* "truc" : aidez vous de cette question pour trouver la thèse demandée en question n°1)

- réflexion personnelle à construire de la façon suivante :

° Une phrase ou deux d’introduction, rappelant l’avis de l’auteur sur la question et présentant votre propre idée directrice (sous une forme interrogative)

° 1 ou 2 paragraphes (2 de préférence) ou vous exposez vos arguments. Rappel : Un paragraphe (15 lignes environ) est composé d’une idée, d’arguments, définitions, explications, exemple, référence philosophique si vous en connaissez une sur le sujet traité dans le paragraphe, et d’une phrase de conclusion pour dire à quoi aboutit votre paragraphe.

° Une ou deux phrases de conclusion générale pour répondre à la question posée au départ.

Là aussi pensez aux méthodes vues en français (paragraphe argumenté, dissertation)


Exemple de sujet : Texte de HEGEL (philosophe allemand du 19ème siècle)


"Cette conscience de lui-même, l'homme l'acquiert de deux manières : Théoriquement, en prenant conscience de ce qu'il est intérieurement, de tous les mouvements de son âme, de toutes les nuances de ses sentiments, en cherchant à se représenter à lui-même, tel qu'il se découvre par la pensée, et à se reconnaître dans cette représentation qu'il offre à ses propres yeux. Mais l'homme est également engagé dan des rapports pratiques avec le monde extérieur, et de ces rapports naît également le besoin de transformer ce monde, comme lui-même, dans la mesure où il en fait partie, en lui imprimant son cachet personnel. Et il le fait pour encore se reconnaître lui-même dans la forme des choses, pour jouir de lui-même comme d'une réalité extérieure. On saisit déjà cette tendance dans les premières impulsions de l'enfant : il veut voir des choses dont il soit lui-même l'auteur, et s'il lance des pierres dans l'eau, c'est pour voir ces cercles qui se forment et qui sont son oeuvre dans laquelle il retrouve comme un reflet de lui-même "


Questions :
1- quelle est l’ idée principale de ce texte et quelles sont les étapes de son argumentation ?
2- expliquez :  « se reconnaître dans cette représentation qu’il offre à ses propres yeux ».
3- Avoir conscience de soi suffit-il pour avoir la connaissance de soi ?


Corrigé du devoir :

Question n° 1 :

a- la thèse du texte :

la conscience de soi n’ est pas innée chez l’ homme. Elle s’ acquiert progressivement, à travers la réflexion sur soi- même, et à travers les actions que nous faisons, qui sont la preuve de nos choix, de notre liberté. Le petit enfant humain a des sensations physiques, une sorte de conscience spontanée mais il n’est pas encore capable de faire la synthèse de ses sensations, d’analyser ce qui lui arrive (conscience réfléchie). La conscience de soi fait donc l’objet d’un apprentissage qui s’opère de deux manières, c’est ce qu’explique Hegel dans ce texte.

Les étapes de l’ argumentation :

Le texte peut se diviser en 3 étapes :

1e étape :  de la ligne 1 à 6 (je situe l’argument), Hegel analyse une 1ère méthode (je nomme l’argument) par laquelle l’homme  prend conscience de lui même : (j’explique l’argument) nous sommes capables  de conscience « réfléchie » c’est à dire  de nous interroger sur ce que nous faisons, ce que nous pensons. Nous analysons nos sentiments, leurs « nuances ». Nous nous construisons une certaine image de nous-même  peut-être pas toujours très réaliste (idéalisation de soi ou dévalorisation).

2e étape :  de la ligne 6 à 12, Hegel expose une 2ème manière de prendre conscience de soi : en se projetant dans le monde extérieur, à travers nos actions. Notre conscience nous amène à des choix qui sont le reflet de notre personnalité. Par nos actions, nous exprimons notre liberté nous nous définissons (c’est aussi ce que dit Sartre). Nous voulons que le monde dans lequel nous vivons nous ressemble (« cachet personnel »), par exemple chacun essaye de donner son propre style à sa maison ou personnalise les objets qu’il possède.(j’ajoute un exemple et une référence)

3ème étape : De la ligne 12 à la fin , L’auteur prend un exemple. Le comportement des petits enfants montre que, très tôt dans notre vie, nous cherchons à manifester notre volonté. L’enfant veut se mesurer à lui-même, se lancer des défis, voir de quoi il est capable. A travers un acte gratuit comme faire des « cercles » dans l’eau et dans les jeux en général, l’enfant cherche à tester ses capacités, à prouver qu’il est capable de faire toujours mieux. Cela lui permet aussi par comparaison, de se définir par rapport aux autres. (j’essaye de saisir le sens général de l’exemple)

Question n °2 : Expliquer des expressions (même type d’explication que pour la question n°1, essayer de faire appel à des éléments extérieurs au texte (définition, exemple …)

Question n°3 : Réflexion personnelle

Exemple de phrase d’introduction :

D’après Hegel, l’homme dispose de différents moyens pour prendre conscience de lui. Mais cela suffit-il à l’homme pour se connaître lui-même ? Il peut y avoir des comportements dont on a conscience mais sans les comprendre.

Exemple de contenu pour un paragraphe :

Avoir conscience de soi c’est se rendre compte de ce que l’on fait (conscience spontanée). C’est aussi être capable de l’analyser et donc de dire pourquoi on a fait cet acte (conscience réfléchie)(définitions). Mais est-ce toujours le cas ? Il y a des situations où on constate ce que l’on fait, mais si on nous demande de l’expliquer, on en est incapable(problème que je me pose dans ce paragraphe). Par exemple, si je fais un lapsus : Je me rends compte que je l’ai fait mais je ne l’ai pas fait volontairement (exemple pour faire avancer ma réflexion). Alors cela veut dire que je ne me connais pas bien moi-même puisque je ne suis pas capable de justifier une parole que j’ai dite en étant conscient (explication, déduction). Freud propose l’hypothèse de l’inconscient pour expliquer un tel acte. Il dit que la conscience présente des « lacunes », et que seul l’inconscient permet de donner la raison de certains actes(référence philosophique). Donc si je veux me connaître complètement, il faut que je ramène ces éléments inconscients dans ma conscience. Mais l’inconscient ce n’est pas la mémoire. Je ne peux y accéder que par un intermédiaire (la psychanalyse)(fin de mon raisonnement sur mon problème de départ). Alors cela voudrait dire qu’un personne consciente ne pourra jamais se connaître toute seule (phrase de conclusion de mon paragraphe).

2ème paragraphe (par exemple sur connaissance de soi et responsabilité)

Exemple de phrases de conclusion :

Donc la conscience de soi est la première condition pour pouvoir se connaître. Mais ce n’est pas suffisant car on s’est rendu compte dans ce développement que la connaissance de soi était très incomplète et peut-être même impossible car l’homme est libre, il évolue sans cesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
Conseils et exemple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: méthode des devoirs :: méthode de l'explication de texte en série technologique-
Sauter vers: