Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "tout peut-il s'acheter ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: "tout peut-il s'acheter ?"   Jeu 29 Jan - 0:54

Terminale STLB STLC correction de l’examen blanc de janvier 09
Sujet « tout peut-il s’acheter ? »

Exemple de plan possible

I (est-il possible d’acheter ? comment, « tout » ?)I1)

pourquoi achète-t-on ? pour répondre à nos besoins / achats limités, justifiés. On achète aussi du superflu pour répondre à nos désirs : rôle de l’argent : on aimerait « tout » acheter. Problème : on prend nos désirs pour des besoins (rôle de la publicité), on a du mal se raisonner. Donc source d’insatisfaction : on ne peut pas tout acheter !
I2) Les conditions d’un achat : accord avec le vendeur, liberté d’échanger, fixation d’un juste prix. . Problème : il y a des choses qui semblent ne pas avoir de prix : la Nature (ex : l’eau), sorte de propriété collective de l’humanité. On leur fixe un prix mais danger : on se l’approprie (ex des matières premières, des pays qui vendent leus terres cultivables), l’être humain (prix des dédommagements pour les assurances). Peut-on refuser que certaines choses se vendent : enjeu, décision politiques (ex : interdire la vente de qqchose : les organes)

II (tout acheter pose-t-il un problème moral ?)

II1) Illusion d’achat : on ne peut vendre que ce dont on est propriétaire, ce qui est sous notre contrôle : peut-on acheter les sentiments, le comportement de qq’un ? : on peut croire que c’est possible mais c’est illusoire (croire qu’on « achète » la sympathie ou l’amour par des cadeaux). C’est aussi considérer la personne comme un objet dt on peut disposer : négation de la liberté de cette personne, cas extrème : l’esclavage. Nier l’humanité de certains humains pour pouvoir les traiter comme des marchandises (atteinte à la dignité : cf le cours sur la culture)
II2) Même s’il s’avère possible d’acheter certaines « choses », ne doit-on pas s’interdire de le faire ? Les organes, les personnes … irrespect de la personne : exploitation de la misère humaine : ex, l’achat du sang, d’organes …L’autre personne est vue comme un simple « moyen » au service e quelqu’un d’autre. Problème : on avait défini l’échange comme un acte libre, volontaire. Mais celui qui est poussé par la misère ou la détresse psychologique est-il vraiment libre ? dans ce cas l’échange est faussé. Donc il vaut mieux pr des raisons morales « s’interdire » d’acheter.
Conclusion : « peut-il » : possible ? souhaitable ? le sujet ne demandait pas seulement si on avait les moyens de tout acheter mais surtout si moralement il fallait fixer des limites aux échanges (cf texte sur les csq de l’ultralibéralisme : le travail des enfants)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
"tout peut-il s'acheter ?"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: DEVOIRS 2008-2009 :: corrections bacs blancs 2009 :: corrigés STL B et C-
Sauter vers: