Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 texte de Hegel (art-technique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: texte de Hegel (art-technique)   Jeu 29 Jan - 0:56

Terminale STLB STLC

Etude du texte de Hegel (imitation et création)

La thèse et l’argumentation :
La thèse de Hegel est la valeur supérieure de la création sur l’imitation. L’imitation n’est pas à rejeter, elle permet à l’homme de se former, de s’exercer, se familiariser avec des techniques, le maniement d’un outil, d’une machine par exemple. Mais l’imitation n’est pas une fin en soi. Ce n’est qu’une étape. L’homme se réalise vraiment dans la création, l’invention car elle met vraiment en œuvre les capacités intellectuelles de l’homme, réflexion, imagination.

Les étapes : le texte se décompose en 2 étapes :
De la ligne 1 à 13 : l’auteur explique l’opposition entre imitation et création.
Il explique le but de l’imitation qui est d’aquérir un savoir-faire, une expérience professionnelle par exemple, savoir maitriser les outils, connaitre les matériaux , se tester soi-même : exemple d’un élève d’une école des Beaux-arts qui recopie des œuvres d’un grand « Maître » dans le but de se former.
De plus l’imitation repose sur le mêmes principes pour tout le monde (ex : savoir bien observer le modèle, respecter les règles de la perspective)
A l’inverse, la création a pour but de s’exprimer soi-même, de faire sortir quelque chose de personnel de son imagination après avoir analysé un problème. Par ex créer un outil, trouver la solution à une difficulté technique (réparer qqchose) . L’idée de l’auteur est qu’ici l’objet crée est comme un reflet de soi, de sa personnalité : ex des œuvres d’un artiste qui st uniques, originales, personnes ne peut créer la même chose.
Ici le créateur peut inventer lui-même ses propres outils ou matières (ex : le « bleu » IKB inventé par le peintre Yves Klein), il peut créer son propre « style ».

Les expressions à expliquer :

« cette joie et cette admiration de soi-même ne tardent pas à tourner en ennui et mécontentement »
L’imitation procure un certain plaisir mais ephémère et relatif : la satisfaction vient de la ressemblance, même la conformité exacte au modèle : Mais c’est ephémere car une fois qu’on a reconnu la ressemblance, que dire de plus ? et c’est « relatif » car c’est jugé réussi toujours par comparaison avec un modèle, dc le modèle est toujours jugé supérieur à sa copie : donc l’objet ne sera jamais jugé pour lui-même, d’où le mécontentement du copieur qui se rend compte qu’il n’est pas apprécié pour lui-même. L’ennui vient aussi de la répetition : on connait déjà l’original, à quoi bon admirer des copies ? (ex : des « reprises » de chansons ou de films)

« l’homme devrait éprouver une joie plus grande en produisant qqchose qui soit bien de lui »

La création est supérieure car c’est vraiment l’expression et donc la reconnaissance de soi , d’où l’originalité de l’œuvre dite « incomparable », unique, nouvelle … c’est aussi l’idée d’être allé chercher l’idée au fond de soi, sans rien devoir à personne, l’expression de son génie personnel. Même si on doit qqchose aux autres (par ex les grand maitres pour l’artiste) peu à peu on se libère de leurs influences pour devenir autonome.

Réflexion : « pourquoi les productions qui surgissent de l’esprit humain ont-elles plus de valeur que les œuvres qui imitent la nature ? »Argumentation libre en s’inspirant du cours, en s’appuyant sur des exemples : penser aussi à retourner l’idée : montrer qu’il ne faut pas dévaloriser l’imitation car elle a une place fondamentale dans les apprentissages : on « se fait » toujours grace aux autres, à ce qui existe déjà. Donc l’imitation peut être une étape pour ensuite aller vers la création.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
texte de Hegel (art-technique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: DEVOIRS 2008-2009 :: corrections bacs blancs 2009 :: corrigés STL B et C-
Sauter vers: