Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'humour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: L'humour   Lun 31 Oct - 4:23

Qu'est-ce que l'humour ?
On dit d'une situation qu'elle est comique, on dit de quelqu'un qu'il a de l'humour.
L'hmour est un état d'esprit particulier qui va se révéler à travers un jugement porté sur un individu ou une situation. Ici ce ne sera pas l'individu ou la situation qui feront rire en eux-mêmes, mais c'est l'appréciation portée sur eux par l'humoriste qui fera rire.

Sur ce sujet : lire le très intéressant livre de Robert Escarpit intitulé "l'humour" (éd Que sais-je ?), dont je m'inspire ici :

Pour R. Escarpit, les sociétés secrètent des "systèmes d'évidences" (intellectuelles, morales, affectives). Ces évidences cimentent la cohésion de la société, elles sont rassurantes.

L'humoriste sera par définition non-conformiste : Il suspendra une ou plusieurs de ces conventions : C'est pourquoi en littérature, les auteurs auront souvent recours au personnage du "naïf", de l'étranger car il ignore ces règles et peut donc s'en étonner : Par ex, le "persan à Paris" de Montesquieu, ou au 20ème siècle "le major anglais Thompson" inventé par Pierre Daninos ("Les carnets du major Thompson").

La notion d'humour est d'origine anglaise : Mais le terme lui-même vient du français "humeur", issu de la médecine ancienne qui attribuait aux "humeurs" (c'est à dire aux sécrétions des glandes internes) une influence directe sur notre caractère !
... D'où l'idée que l'humour serait un caractère propre à certains individus, d'autres en étant totalement dépourvus !

R. Escarpit, à la suite des humoristes anglais, décrit la personne douée d'humour comme un "misanthrope lucide mais bon" qui a conscience de son excentricité et qui a le sens du ridicule.
Shakespeare définit le rire issu de l'humour comme un rire intelligent, supérieur, qui a l'apparence du sérieux.
L'humour traduit aussi une complicité : Il faut que l'autre comprenne la plaisanterie, et comprenne qu'il s'agit d'une plaisanterie !

R. Escarpit insiste sur la nécessité de l'humour :
"Dans un monde tendu jusqu'au point de rupture, il n'est plus rien qui puisse survivre à trop de sérieux"
L'humour est alors comme une révolte contre les soit-disant certitudes de la société en montrant leurs limites et leur caractère parfois absurde (par ex, la caricature de presse).

Un site à visiter : www.clubderire.com (le rire-yoga en quelque sorte ... voir en particulier "la banque des rires")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
L'humour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: Sujets de réflexion (rédigés par le professeur) :: Le rire-
Sauter vers: