Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on rire de tout ? L'humour "noir"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Peut-on rire de tout ? L'humour "noir"   Lun 31 Oct - 4:57

N'y at-il pas des sujets dont on ne doit pas rire , qui par leur gravité entraînent automatiquement le sérieux ?

Le rire apparaîtrait alors comme une provocation, le symbole du mauvais goût voire une absence de moralité.

C'est ainsi que l'on peut définir "l'humour noir" : Il ne se pose aucune limite. Il remet tout en question : Il est "subversif", il transgresse les tabous, les interdits. : Il met en pièces l'ordre, les convenances. Il parait choquant voire sacrilège.

"Ce qu'il y a d'ennivrant dans le mauvais goût, c'est tout le plaisir aristocratique de déplaire" BAUDELAIRE

L'humour noir a pour objectif de déplaire, d'aller à contre-courant, de dénoncer "l'esprit de sérieux".

L'humour noir est une façon extrème de dénoncer des vérités dérangeantes, pour lesquelles le sérieux se révèle souvent dérisoire et où le silence signifie un aveu d'impuissance :

Par exemple le monologue de Pierre DESPROGES où il traduit de façon cynique les préjugés antisémites et qui exprime en réalité son rejet total de cette idéologie.

Doit-on s'interdire de plaisanter de certains sujets ? (cf "l'affaire" Dieudonné, ou de P. Timsit sur les handicapés).
Plaisanter d'un sujet n'est pas se moquer de la personne concernée si cette personne souffre. c'est au contraire signifier notre impuissance, l'absurdité de la situation . Par exemple Pierre DESPROGES plaisantant sur le cancer alors qu'il s'en savait lui-même atteint : Ici le rire a une fonction "défensive", c'est une façon élégante de masquer le désespoir.

Si le rire relève de la moquerie, de la méchanceté, alors ce n'est plus de l'humour.

Fixer des limites à l'humour ? Mais lesquelles ? Au nom de quelles valeurs ?
N'y a t'il pas risque de censure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
Peut-on rire de tout ? L'humour "noir"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: Sujets de réflexion (rédigés par le professeur) :: Le rire-
Sauter vers: