Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le rire et la philosophie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: le rire et la philosophie   Lun 31 Oct - 5:10

Dans la pièce"les nuées" d'ARISTOPHANE, Strepsiade se moque de Socrate, et le philsophe devient un homme ridicule, "l'être des nuées". Ici la moquerie cache l'incapacité à accéder à la sagesse, c'est une sorte de protection contre un monde inaccessible. de même l'anecdote rapportée par PLATON, où la servante de Thrace se moque de THALES qui levant les yeux vers le ciel, avait chuté dans un puits.

Mais le rire peut aussi devenir un outil pour le philosophe : Le rire nait de l'ironie socratique destinée à montrer les incohérences du discours de ses interlocuteurs (par ex, le dialogue avec Mélétos sur l'éducation dans "L'apologie de SOCRATE"). Par delà le rire, l'ironie a une fonction d'interrogation, de remise en cause des préjugés. Ici le rire devient grave car il est le moyen de dénoncer une réalité absurde (condamner Socrate) et de garder intact notre esprit critique et notre faculté d'étonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
 
le rire et la philosophie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: Sujets de réflexion (rédigés par le professeur) :: Le rire-
Sauter vers: