Cogito,entraide et échanges sur la philo

méthodes de devoirs,sujets-corrigés, dossiers thématiques, travaux d'élèves, expos, conseils de lecture...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les sujets de série L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: les sujets de série L   Jeu 17 Juin - 7:28

Pas UN plan type , seulement quelques pistes (voir aussi sur le site du web pédagogique, un corrigé proposé par un collègue)( http://lewebpedagogique.com/bac/les-sujets-corriges-gratuits-du-bac-2010/)

la recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?

- s'interroger sur "désintéressée" : gratuite, sans autre fin qu'elle même, ne vise pas une utilité, exploitation pratique (technique)

question : peut-on vraiment ne rechercher la vérité que pour elle-même, de manière pure, sans arrière-pensée, sans en attendre un profit quelconque ? N'y at'il pas toujours une attente derrière cette recherche ? attente de reconnaissance ? de pouvoir ?

doit-on ne rechercher la vérité que de manière pure ? si on considère qu'il y a toujours un intérêt, une recherche de profit, d'avantage qui motiverait la recherche de vérité ... alors s'agit-il vraiment de la vérité que nous cherchons...ou d'un certain type de vérité (comme dirait Nietzsche), celle qui nous rassure, qui nou arrange ?

Le plan peut partir de l'idéal philosophique et scientifique antiques : Platon : "philosopher c'est rechercher la vérité de toute son âme", Socrate qui ne tire aucun profit matériel de son travail, aucun pouvoir social ...
La définition de la science comme pur savoir, réponse à la curiosité humaine (par distinction d'avec la technique)

L'idée directrice pouvant être la nécessité du désintéressement comme garantie de la qualité de la connaissance.

On peut ensuite dscuter ce point de vue en montrant que toute recherche de vérité recèle (peut-être) un désir de pouvoir, d'action : que toute recherche de vérité est succeptible d'entraîner des conséquences pratiques : le lien science-technique surtout à partir du 19ème siècle (cf heidegger "la raison instrumentale") : Problème : perte d'autonomie de la recherche ? soumise à des intérêts économiques ? (des recherches sur des maladies "rentables" ??)
cela voudrait alors dire que nulle recherche ne peut être désintéressée (illusion)

On peut reprendre le problème sous un autre angle : le désintéressement, la gratuité peuvent être considérés comme ayant une valeur morale : On peut penser à Nietzche (cf plus haut) mais aussi à Kant (vérité : fin ou moyen ? valeur absolue ou relative ?)


Dernière édition par N. Vauthier (Admin) le Jeu 17 Juin - 8:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: L : Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?   Jeu 17 Juin - 7:43

Pas UN plan type , seulement quelques pistes (voir aussi sur le site du web pédagogique, un corrigé proposé par un collègue : http://lewebpedagogique.com/bac/les-sujets-corriges-gratuits-du-bac-2010/

Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir?

... sujet dt nous avons reparlé lors de l'avant-dernier cours ...
cf cours sur l'histoire, la vérité mais aussi la conscience, l'inconscient, le temps, le bonheur ...pourquoi pas aussi l'art ou la science (où remettre en cause le passé est aussi un moyen pour avancer)

Vous pouvez consulter le corrigé du web pédagogique qui est classique ..

Mais c'est un sujet très ouvert qui peut être traité de multiples façons : On peut l'orienter du coté de l'histoire mais pas seulement ..

On peut aussi penser au passé personnel : ne pas subir son passé mais avoir un passé (rôle de la parole libératrice, la psychanalyse) : oublier convient-il : comment définir ce terme : oublier est-ce nier ? refuser ? acccepter ? vivre avec ? relativiser ?

Penser aussi au lien temps-bonheur (cf le fameux texte de Pascal, ne pas fuir le présent ds l'avenir ou le passé)

"se donner un avenir" : usage du verbe pronominal : idée de liberté, de responsabilité cf Sartre (le projet, être ce qu'on "se" fait)


Dernière édition par N. Vauthier (Admin) le Jeu 17 Juin - 10:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
N. Vauthier (Admin)
Admin


Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: L : texte de st Thomas d'Aquin   Jeu 17 Juin - 7:46

Texte de St Thomas d'Aquin

pour le texte je vous renvoie sur le site du web pédagogique, un corrigé proposé par un collègue

c'est un texte plutôt facile, classique, sur les différents sens de la justice.

penser par exemple aux thèses sur la désobéissance aux lois injustes ...

cf H. Arendt
le fameux exemple d'Antigone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogito.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les sujets de série L   Aujourd'hui à 19:28

Revenir en haut Aller en bas
 
les sujets de série L
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cogito,entraide et échanges sur la philo :: DEVOIRS (METHODE, SUJETS, CORRIGES) :: ARCHIVES SUJETS ET CORRECTIONS :: BAC 2010 :: SUJETS BAC L S ES et Technologique-
Sauter vers: